Jonchets

Denis POLGE
Du 04/10/13 au 02/11/13

VERNISSAGE Jeudi 3 Octobre de 18h à 21h.

L’accident en peinture est souvent plus agréable que ce qui est décidé. Laisser la fortune heureuse prendre place. Se déprendre de ce que l’on peint afin de pouvoir regarder en spectateur. En quête d’un détachement serein.

Fort de ce constat, Denis Polge élabore des façons de contourner l’acte de peindre. Il termine ses papiers sur leur envers, renverse le haut et le bas cherchant à être étonné.

Aujourd’hui il jette ses fragments de papiers, de plastique, ces morceaux de fil sur ses feuilles ; il éparpille ces scories-pétales, ces précieuses bribes déchirées afin de se laisser surprendre. Cela donne les « jonchets ».

« Jonchets » ou jeu de patience qui consiste à retirer un à un, avec un crochet, des bâtonnets jetés pêle-mêle sur une table, en ayant soin de n'en heurter aucun autre. La pratique de ce jeu nécessite une grande adresse de manière à ne pas rompre l'équilibre précaire de la composition.

Joie de la dissonance explosive, des courts-circuits. Dans ces enchevêtrements, Denis Polge s’efforce de retrouver une harmonie construite avec la tension de ces compositions aléatoires.

En liant les fragments, révélant les mouvements d’un filet invisible qui viendrait les réunir. En enlevant les amas excessifs, dégageant une composition simple sous l’anarchie qui jonche le papier.

Le désordre ce n’est pas le contraire de l’ordre. Le désordre c’est le plaisir d’un ordre très compliqué. C’est l’expérience que les dessins-jonchets de Denis Polge nous appelle à faire.